Offre de thèse – Le sommeil: son rôle dans la consolidation & impact de la méditation. – CHETELAT'S LAB

Offre de thèse – Le sommeil: son rôle dans la consolidation & impact de la méditation.


Mots clés : Sommeil, mémoire, vieillissement, méditation, imagerie cérébrale

Laboratoire d’accueil : Inserm U1237, PhIND, Caen, France (dir : Pr Denis Vivien)

Direction de thèse : Dr G.Rauchs (rauchs@cyceron.fr) & Dr G. Chételat (chetelat@cyceron.fr)

Descriptif du projet :
Nous menons actuellement à Caen le projet Silver Santé Study (https://silversantestudy.fr/) qui vise à améliorer le bien-être et la santé mentale des séniors. Ce projet européen repose sur une étude interventionnelle comparant l’effet de la pratique de la méditation ou de l’apprentissage d’une langue étrangère sur différents marqueurs du bien-être et du vieillissement.
Dans ce cadre, nous disposons de données particulièrement riches recueillies ou en cours de recueil lors des différents suivis des participants (évaluations pré- et post-intervention, et suivi 30 mois post-intervention).
Ces données incluent des mesures du sommeil (questionnaires, actimétrie, polysomnographie et nouveaux dispositifs innovants), des données cognitives avec notamment une tâche originale permettant d’évaluer la consolidation des souvenirs au cours du sommeil. Des données d’imagerie multimodale (IRM anatomique et fonctionnelle au repos, TEP-amyloïde, TEP-tau, imagerie en tenseur de diffusion) et des données biologiques (marqueurs sanguins de dégénérescence et d’inflammation notamment) sont également recueillies. Les objectifs du projet de thèse sont d’une part de caractériser l’impact des modifications du sommeil chez le sujet âgé sur les atteintes cérébrales et cognitives, avec un intérêt particulier pour l’épreuve évaluant la consolidation mnésique. D’autre part, nous souhaitons évaluer l’effet de la pratique de la méditation sur la qualité du sommeil.
Cette thèse est une opportunité unique de collaborer avec les différents partenaires européens du projet (University Collège à Londres, Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon, Universités de Genève, de Liège…) et des experts du sommeil dans le vieillissement et la maladie d’Alzheimer participant à un groupe de travail international « Sleep & Circadian Rhythms » crée sous l’égide de l’Alzheimer Association (https://action.alz.org/PersonifyEbusiness/Default.aspx?TabID=1721).

Formation et compétences du / de la candidat.e :
 Titulaire d’un Master 2 de Neurosciences, psychologie cognitive ou neuropsychologie
 Autonomie, rigueur et sens du travail en équipe sont des qualités requises.
 Maitrise du français et de l’anglais, expérience en imagerie ou en EEG, et en analyses statistiques souhaitées.
 Appétence et aptitudes singulières pour la recherche scientifique, et intérêt particulier pour l’étude du sommeil.

Date de début de la thèse : 1er octobre 2021 (sous réserve de l’obtention d’un contrat doctoral ; possibilité de financement d’un contrat d’assistant de recherche pendant un an).

Date limite pour candidater : 30 avril 2021. Envoyer un CV, une lettre de motivation, une copie du mémoire de Master 1, les notes de Master 1 et Master 2, ainsi qu’une lettre de recommandation de l’encadrant du stage de M2 à Géraldine Rauchs (rauchs@cyceron.fr).